Ca y est, j'ai enfin pu voir LE film de l'été, le gros blockbuster du mois, le dernier Johnny Depp (rhâââ...).

pirates_des_caraibes2Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit (Gore VERBINSKI - 2006)

On retrouve enfin nos héros, que l'on avait laissés après la libération spectaculaire de Jack Sparrow, lequel avait échappé de peu à la potence. Nous les retrouvons donc le jour du mariage de Will et Elisabeth, mariage qui va être quelque peu compromis par le début de nouvelles aventures. Arrété pour trahison, Will se voit offrir la liberté à condition de retrouver Sparrow et de lui dérober son compas.
Mais c'est sans compter le marché que Sparrow avait conclu avec le terrible Davey Jones, capitaine du fameux Hollandais Volant...

Ceux qui ont aimé les premières aventures de nos fantaisistes pirates seront ravis de les retrouver, les autres n'auront qu'à passer leur chemin car ce deuxième volume reprend les mêmes ingrédients que le premier. Humour, bagarres, duels à l'épée et mystères surnaturels sont au rendez-vous, extrèmement bien servis par des effets spéciaux fort bien utilisés. On est un peu moins séduits par la gouaille de Jack, mais on commence à le connaître et l'effet de surprise de fonctionne plus. Mais comment résister à un Johnny Depp au top, qui excelle dans ce rôle de méchant pirate au grand coeur (bien caché, mais grand quand même...) ? C'est encore lui qui porte le film et lui donne cette saveur de dépaysement et de fraicheur qui sied parfaitement à la saison. Et pour ne rien gâcher, il est plus beau que jamais (vous l'aurez compris, je suis fan...)
On sort de la salle avec une seule envie : enchaîner sur le 3e volet. Et un seul regret : que la suite des aventures ne soit prévue que pour mai 2007...

Un conseil ceci dit : allez voir le film en version originale !
Je suis une inconditionnelle de la VO, mais par souci de consensus, j'ai accepté de voir ce film en VF... Et je l'ai amèrement regretté. Le doubleur de Johnny Depp n'a pas dû voir la version originale, ou bien il n'est simplement pas très doué. Toujours est-il que ces intonations qui font le charme de Jack Sparrow (et la valeur de Johnny Depp) sont complètement absentes de la version française. Au point que je n'ai pas pu m'empêcher de retourner le voir en VO dès que l'occasion s'est présentée ! Et il n'y a pas photo,
c'est tellement mieux !

Tous au ciné mousaillons !