jack_leventreurPlutôt friande de romans policiers, j'ai découvert avec surprise cet essai de Patricia Cornwell dans la bibliothèque de Môman. J'avais déjà lu quelques-uns de ses romans, que j'avais plutôt appréciés d'ailleurs. Comme tout le monde, je connaissais l'affaire Jack l'Eventreur, mais je n'avais jamais entendu de théorie sérieuse sur son identité.

Et pourtant, à l'en croire, Mme Cornwell aurait bel et bien élucidé l'affaire, et nous livre ici les résultats de plusieurs années de recherches. Le tueur en série le plus célèbre d'Angleterre serait en fait un peintre réputé de l'époque, Walter Sickert. L'auteur décrypte pour nous la personnalité complexe de l'artiste et de l'homme et présentes quelques preuves plus ou moins formelles de sa culpabilité. Faute de certitudes et d'éléments véritablement irréfutables, le doute persiste toutefois.

Mais là ne sont pas les qualités principales de ce livre. Au fil des pages, Patricia Cornwell nous emmène à la découverte du Londres de la fin du 19e siècle. A la découverte également de Walter Sickert, et des conditions de vie des différentes classes sociales de l'époque. Au travers de personnages réels, que l'auteur décrit grâce aux correspondances et témoignages qu'elle recueillis, nous profitons d'un très instructif et dépaysant voyage dans le temps.
Bien sûr, ce n'est pas un roman policier, et on a parfois l'impression que 600 pages c'est un peu long pour une théorie si légère, mais le voyage en vaut la peine.

Il reste beaucoup de zones d'ombres dans l'enquête, faute d'avoir eu les moyens de la mener correctement à l'époque, et c'est donc à chacun de se faire sa propre opinion.
Alors Mesdames et Messieurs les Jurés, coupable ou non-coupable ?