Il y a quelques semaines, je vous parlais de la bonne idée de Joëlle : Bookmates, ou comment donner une seconde vie à vos bouquins tout en désencombrant vos étagères.
Cette semaine j'y ai proposé un livre à mettre en circulation (Cosmétique de l'ennemi, qui devrait être bientôt en ligne), et j'ai reçu mon premier bouquin. Récit de mes aventures livresques :

Je me suis inscrite sur la liste d'attente pour le livre "Bas les voiles" de Chadhortt DJAVANN, qui était en lecture chez quelqu'un d'autre. Quand la personne l'a eu fini, elle l'a remis en circulation et Joëlle nous a mis en relation par mail. J'ai donné mes coordonnées postales au précédent lecteur, qui m'a envoyé le livre par courrier. Une semaine plus tard je l'avais entre les mains. C'est un tout petit livre d'une cinquantaine de pages, et je l'ai fini rapidement. Hier je l'ai donc remis en circulation, et j'espère pouvoir le faire suivre à un autre lecteur. Je trouve ce principe vraiment super.

J'avais déjà entendu parler de Bookcrossing, qui consiste à déposer ses livres dans la rue, dans le train, dans un café, après les avoir au préalable enregistrés dans une base de données. Quand un lecteur le trouve, il s'enregistre également, donne son avis sur le livre et le redépose dans la nature une fois fini, et ainsi de suite.
Mais le principe de Bookmates me plaît mieux. Au moins on est sûr que le livre sera lu par quelqu'un qui le veut vraiment, et pas juste jeté par un agent de nettoyage d'un parc public ou déposé à vie aux objets trouvés. Bon évidemment il faut payer les frais postaux, mais ce n'est pas ruineux non plus, et puis si on reçoit un livre à son tour, on "rentre dans ses frais" même si ce n'est pas le but. Et puis ça permet un petit échange avec les précédents ou futurs lecteurs, ce qui peut potentiellement mener à de belles rencontres. Bref, je suis fan !
Et vous, qu'est-ce que vous en pensez ? Vous vous êtes inscrits sur le site ?
Pour en revenir au livre que j'ai découvert, je vais quand même vous dire ce que j'en ai pensé !

Bas les voiles Chadhortt DJAVANN - 2003
bas_les_voilesCe petit livre est en fait une sorte de pamphlet anti-voile, écrit par une jeune iranienne (ou d'origine iranienne) qui vit en France et qui a porté le voile pendant son adolescence et le début de sa vie d'adulte. Elle nous fait part de son regard critique et propose un décryptage de la symbolique du voile, décryptage assez intéressant d'ailleurs.

Ce qui est dommage c'est que le ton est assez virulent. On sent que le texte a été écrit dans la colère, et le style est un peu trop spontané à mon goût. Les arguments tournent un peu en boucle et on a l'impression que c'est un premier jet de quelque chose de plus abouti. Je trouve d'ailleurs étonnant que ça ait été publié en l'état. Parfois on se demande si l'auteur s'est vraiment relue tant l'argumentaire est fouillis.
Et puis il aurait fallu aller un peu plus loin. On sent bien que l'auteur en avait l'intention et qu'il y aurait plus à dire, notamment dans la position du Coran par rapport au voile, mais qu'elle ne savait pas trop comment le faire.
Enfin, le ton est tellement virulent qu'on se pose inévitablement la question de la façon dont celles qui le portent, volontairement ou non, voient ce voile. Pourquoi elles le mettent, que dit le Coran, pourquoi toutes les musulmanes ne le portent pas. Bref, baser son argumentaire sur les contre-arguments.

C'est dommage mais le livre n'en reste pas moins intéressant, ne serait-ce que parce que ça soulève le point de la position de la femme dans le monde islamique. Et dans notre monde aussi. Car si l'on cache les femmes pour éviter de tenter les hommes, ça veut dire que celles qui se montrent -nous- sont des objets sexuels assumés, et que les hommes qui cèdent à la tentation ne seraient pas coupables. Cette responsabilité de la luxure masculine sur la femme résulterait du port du voile par d'autres.
C'est un point intéressant à considérer.