Comme c'est la Saint Valentin aujourd'hui, eh ben exprès je vais parler d'autre chose et même doublement exprès je vais vous parler d'un bouquin diabolique (eh ouais, chui une rebelle, moi) !
Toujours via Bookmates, j'ai reçu "L'Empreinte du Diable" le mois dernier. J'ai mis un peu de temps avant de le comencer, mais je l'ai fini en un rien de temps.

L'Empreinte du Diable - Karen HALL, 1998
empreinte_du_diableSi l'on en coit la couverture, ça devait être diabolique à souhait, du même niveau que l'exorciste. En vrai, c'est une histoire de prêtre et d'église, de démon, d'exorcisme, d'amour et de doutes. Car le héros de l'histoire est un jésuite tombé amoureux d'une journaliste. Cette situation le pousse à remettre ses certitudes en question, et c'est dans cet état de doute qu'il va se trouver confronté à un démon très très méchant. Autant dire qu'il n'est pas en position de force et que le récit va être palpitant.

Alors soyons clairs, ce n'est pas de la grande littérature. Mais c'est un bon roman qui se lit vite et qu'on n'a pas envie de refermer avant d'en connaître la fin, et c'est déjà pas mal. En plus les histoires d'église, moi, j'adore ça. Surtout quand c'est un peu sulfureux, quand on y trouve scandales, secrets et mystères. Il y a tout ça dans ce livre et même un peu d'amour.
Ce qui est dommage c'est que finalement il n'y ait pas de seconde couche de lecture. Du moins je n'en ai pas trouvée. Pas de message ou de réflexion entre les lignes, à part peut-être quelques bondieuseries nunuches à la fin, et sans lesquelles le livre aurait été mieux achevé.

Il semblerait que ce livre ne soit plus édité (ce qui m'étonne un peu) mais si vous voulez le lire, je le remets très bientôt en circulation sur Bookmates ici et on peut aussi le commander .