pirates_des_caraibes3_2


Ahhhh... Presque un an que je l'attendais, ce troisième et dernier volet des aventures de mes pirates préférés ! C'est dire mon impatience en entrant dans la salle !! Mais je dois malheureusement vous avouer que j'ai été quelque peu déçue...

Pirates des Caraïbes, Jusqu'au Bout du Monde - Gore VERBINSKI, 2007
pirates_des_caraibes3Alors un petit rappel s'impose (rappel qui n'est malheureusement pas prévu au début du film. Bien, on est donc supposés avoir acheté le DVD et revu le 2e volet la veille, sous peine de se perdre un peu dans la complexité des alliances, contra-alliances et autres magouilles. Dommage, on y avait pas pensé...) : on avait laissé ce brave Jack croqué par le Kaken, le vilain Barbossa avait été rappelé d'entre les morts pour le sauver (ou plutôt récupérer son bateau), Will était farouchement déterminé à sauver son père des tentacules de Davy Jones, le méchant du 2e volet, et on venait de découvrir un nouveau personnage mystérieux... tout un programme.

Sauf que, sauf que... ça fait un peu plouf. Finalement le film se passe sans trop de coup d'éclat, sans belle baston, sans charge héroïque, sans cette petite flamme qui m'avait séduite dans les deux premiers volets. Alors bien sûr, ça reste un excellent film. C'est toujours superbement fait, Davey Jones est impressionant à l'image, les couleurs et les enchaînements sont top, bref, on retrouve le talent de l'équipe des précédents épisodes. Et puis il y a Jack (ahhhh Johnny...), et puis Will, et puis Barbossa (croustillant Barbossa !) - et puis Elisabeth-Keira, aussi agaçante qu'à son habitude... mais bon sang pourquoi ellle ?? -.

Mais voilà, malgé tout, il manque un petit quelque chose pour emmener le spectateur dans les tribulations de toute cette fine équipe. Alors est-ce que c'est l'absence de résumé du début qui fait qu'on a du mal à se souvenir des enjeux et à rentrer dans le film ? Est-ce que c'est la lassitude (non-non-non, on ne se lasse pas de Jack !!) ? Toujours est-il que les dialogues mordants ne m'ont pas paru aussi mordants, les batailes pas aussi prenantes, l'histoire d'amour trop cu-cul, le nouveau méchant pas assez exploité, les nouveaux personnages trop peu développés...

Même la bataille navale finale n'en finit pas de durer, quant à l'intervention de la Déesse Calypso, c'est un bide monumental. Il y aurait pourtant eu matière à en tirer parti pour un bouquet final grandiose, mais non. Au point que je me demande s'ils ne l'ont pas tournée différemment, cette bataille finale et que pour une obscure raison ils l'ont coupée au montage, parce que la pelicule a cramé ou je ne sais quoi (parce que sinon le sénariste a un sérieux problème avec l'appréciation des priorités...).

Bref, de grandes espérances quelque peu déçues, mais la trologie reste néanmoins dans son ensemble d'un excellent niveau, et on passe devant de troisième vloet un très bon moment, ce qui m'a donné envie de me refaire une soirée DVD avec le 1er...