jambesDimanche soir, j'ai profité de mon dernier dimanche pré-"Urgences" pour regarder Zone Interdite. J'avais juste envie de regarder un truc qui me permette de faire autre chose en même temps (ce qui élimine d'office le DVD de "Quai des Brumes", qui traine depuis une semaine sur la table du salon...).
Ben j'aurais pô dû, c'est pas bon pour mes nerfs de regarder Zone Interdite spécial célibataires...

Il n'y a finalement qu'un seul reportage qui m'a fait détourner la tête de ce que je faisais. Celui sur ces pauvres femmes Russes qui peinent à trouver un homme. Car là-bas, la faute à l'alcool et à diverses autres choses toutes aussi réjouissantes, l'espérance de vie moyenne des hommes n'est que que 58 ans, contre 72 pour ces dames. Euh, en passant, je ne vois pas trop bien en quoi le fait que les hommes meurent avant 60 ans empêche les trentenaires de se trouver un mec, p'tet que les veuves de 50 ans les leur piquent tous ??

Bref, ces pauvres femmes si belles et si émancipées retent pourtant célibataires, vivent seules et s'assument comme des hommes, l'horreur ! Et justement, c'est ça qui les empêche d'en trouver, des hommes. Ca, on l'apprend dans le reportage, de la bouche d'un gentil monsieur venu à la rescousse de ces femmes en détresse. Pour ce faire, il a eu la bonne idée de monter des "écoles des garces" (ou un truc dans la même veine - oui-oui, vous avez bien lu !). Et ce brave homme d'expliquer à son assistance de jeunes femmes un peu trop affirmées, qu'en fait les hommes, ils aiment les femmes fragiles. Ils aiment les femmes qui la bouclent. Ils aiment les femmes qui s'habillent sexy et qui leur donnent l'impression d'être des hommes, des vrais. Ils n'aiment pas, par exemple, les femmes qui, quand elles ont besoin d'une chaise, vont la chercher elles-même...
Et justement, pour la modique somme d'à peine 12 milliards de dollars, il se fera un plaisr d'inculquer la soumission à ces petites russes sans âme soeur fixe...

Viennent ensuite quelques interviews des jeunes femmes en question, qui expliquent d'un air contrit qu'effectivement, avant elles étaient trop dures, trop indépendantes et qu'elles avaient découvert grâce à cette école des garces comment se comporter avec les hommes.
C'est déprimant, affligeant, de quoi ruiner ma soirée... j'aurais mieux fait de me mettre "Quai des Brumes" finalement...

Mais ce n'est pas fini. Nous découvrons ensuite, un étage plus bas, un cours de danse spécial séduction, ou comment faire la pouffe en boite pour attirer l'attention de ces messieurs qui, à coup sûr vont se jeter sur vous pour vous demander en mariage après vous avoir vu danser de la sorte...
En descendant d'un étage supplémentaire, on passe au cours de danse spécial pour divertir son homme en privé. On y apprend en autre, que pour garder son mari, il faut faire la pouffe à la maison aussi...

Bon, j'ai pas vraiment fait attention à la suite, j'avais ma dose.
Je ne suis revenue devant ma télé que pour voir qu'on est de retour en France et que chez nous, les femmes aussi ont le droit d'aimer le sekse. La preuve, elles peuvent désormais s'acheter plein de petits gadgets merveilleux pour s'amuser toutes seules. Ah, elles en ont de la chance les femmes, d'avoir aussi le droit au plaisir ! Heureusement qu'M6 est là pour nous le rappeler !!