Ahlala... Toute cette pluie ne me réussit pas... Pas envie de sortir, pas possible de profiter des terrasses vu qu'il fait environ -12° et que j'ai ressorti ma veste d'hiver, du coup je me retrouve désoeuvrée et apathique devant ma télé. C'est comme ça que je suis tombée sur... Mystère, la saga de l'été de TF1. Oui, je sais, je suis tombée bien bas, jetez-moi des pierres, je le mérite !

Je m'étais jurée de ne jamais, jamais, suivre une saga de l'été. J'avais bien subi un ou deux épisodes de je ne sais plus quel cru, et ça m'avait suffi. Mais là, le côté légèrement fantastico-paranormal couplé à une décérébration chronique très certainement due aux températures polaires ont réussi à briser mes dernières barrières mentales.

mystereAlors Mystère, c'est l'histoire de Laure, une jeune scientifique (comprendre carthésienne) dont la mère a disparu quand elle avait 10ans (Laure, pas sa mère évidemment) dans des circonstances mystérieuses. La p'tite Laure revient sur les terres de son enfance, décidée à vendre la maison de sa mère, pile poil au moment où apparait dans un champ un mystérieux Crop Circle.
Elle retrouve son père, un militaire qui lui révèle rapidement qu'il travaille sur les phénomènes extraterrestres et étudie les Crop Circles. Et les coïncidences ne font que commencer. On apprend ensuite que l'amour de jeunesse de notre héroïne a disparu de façon tout aussi mystérieuse que sa mère, de même que sa meilleures amie de l'époque. Son nouveau petit ami, le très louche Xavier qui fait semblant d'être avocat mais travaille en fait pour Interpol enquête avec elle sur ces diparitions et c'est à ce moment-là que réapparait l'amour de jeunesse, Christopher, qui semble avoir perdu sa langue entre temps. Mais c'est pas grave puisqu'il communique maintenant dans un nouveau langage des signes : les crop circles qu'il dessine sur le visage de sa bien-aimée.
Justement, Laure a découvert une petite fille qui comprend ce langage (et qui parle aussi, ce qui est plus pratique pour traduire). A peine a-t-elle le temps de décoder 2-3 trucs qu'elle disparait à son tour. Bouleversé, le père de la fillette perd la boule et finit à l'hosto, où on apprend qu'il a une sorte d'implant mystérieux dans le bras. L'armée commence à s'y intéresser sérieusement, alors Laure et sa belle-soeur (qui est en fait une extraterrestre infiltrée puisque ce n'est autre que cette bonne vieille Hilgueugueu de Salut les Musclés) le cachent dans un cabanon, et c'est là qu'il se met à parler avec une voix toute bizarre, decryptée comme étant celle "d'une entité extraterrestre" qui a pris possession dexson corps...
Il y a aussi une histoire d'avion qui, il y a 20ans a disparu des écrans radar pendant 20mn, laps de temps au cours duquel tous les passagers semblent avoir été "implantés" et dont les enfants ont tous mystérieusement disparu par la suite. Sans oublier une sorte de savant fou qui a pu entrer en contact avec les extraterrestres et n'est autre que le père caché de Xavier.
Ce soir, Xavier a d'ailleurs décidé de se venger en kidnappant Laure, dont le père aurait fait assassiner sa mère il y a 20ans...

Grâce à cette saga, j'ai pu constater qu'on aura beau faire tous les efforts possibles pour copier les séries américaines, on n'arrivera jamais à autre chose qu'une grosse daube ridicule aussi mal jouée que mal écrite. A moins que le but profond de cette saga de l'été ne soit de donner au télespectateur l'impression qu'il est vraiment très-très intelligent ! Car tout est tellement bien orchestré que même en ne suivant que d'un oeil, on arrive à identifier les révélations fracassantes ("Luke, je suis ton père...") environ 3 épisodes avant de les voir à l'écran. Chez nous, les scénaristes sont capables d'écrire un scène dans laquelle l'héroïne, ayant découvert une cassette sur laquelle le savant fou interview un extraterrestre (qui parle notre langue avec un drôle de petite voix métallique), assure que c'est forcément authentique puisque le savant fou l'a dit lui-même au début de l'enregistrement...

Mais finalement c'est tellement désolant que ça me fait bien rire et qu'après 8 épisodes, j'ai bien l'intention de regarder jusqu'au bout. et puis p'tet que finalement moi-aussi j'ai juste envie de me sentir très-très intelligente pendant 1h45...