Voici un nouveau polar, d'un auteur dont je n'avais une fois de plus jamais entendu parler jusqu'à ce qu'une amie de bon conseil (celle-là même qui m'avait déjà conseillé La Bouffe est Chouette à Fatchakulla) m'en dise beaucoup de bien. Son argument principal étant l'humour du Carl en question, je me suis laissée tenter.

Pêche en Eau Trouble - Carl HIAASEN, 1999
peche_en_eau_troublePour entrer dans l'univers de Carl Hiaasen, il faut d'abord ne pas se laisser rebuter par la couverture. En ce qui me concerne, je n'aurais jamais arrêté mon regard sur cette couverture blanche ornée d'un poisson mécanique bizarroïde... Ça fait très démodé et reflète assez mal l'univers de l'auteur.
Il faut ensuite passer l'impression de froideur qui se dégage des premières pages du livre et ses descriptions du monde de la pêche, pour se laisser emporter à la découverte des personnages. Tous prendront de l'ampleur, tous auront un rôle à jouer, un secret à cacher, et une sacrée personnalité. Tous ont en eux cette légère dose de folie ou d'étrangeté qui les rend attachants, y compris les méchants.
Une fois ce cap franchi, on découvre une histoire rocambolesque et pleine de rebondissements sur les tricheries, manigances et complots dans le domaine de la pêche au bass.

L'histoire débute lorsque Decker, un photographe reconverti dans les enquêtes privées, est embauché par l'un des plus riches pêcheurs de bass de Floride. Il doit démasquer les tricheurs qui empêchent son client de gagner les sommes pharamineuses en jeu lors des concours de pêche.
Après s'être lié d'amitié avec le siphonné local et avoir échappé à la mort, il se retrouve accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis. L'enquête prend alors une toute autre tournure et rassemble autour de Decker toute une équipe de personnages inattendus.

Le style de Hiaasen est à l'image de ses héros : enjoué, dynamique, moderne et à la fois très sombre. Le résultat est un langage parfois presque parlé, qui se lit avec gourmandise. On avale les mots comme on avalerait des sucreries : avec avidité et délectation. Chaque page tournée révèle son lot de surprises et il est souvent difficile de refermer le livre tant l'on se sent bien en compagnie de ceux qui l'habitent.
La fin, évidemment, est une petite apothéose de moments savoureux, même si j'avoue être restée un petit peu sur ma faim quant à certains détails.

Pour une plongée instructive et dépaysante dans le milieu de la pêche en Floride, pour un long voyage ou pour les soirées d'hiver, ce polar pêcheur mérite une place sur votre table de nuit.
En ce qui me concerne, je m'en vais de ce pas consulter la bibliographie de Carl Hiaasen et rajouter quelques titres à ma liste...