Hier, comme chacun sait, c'était la fête de la musique. J'avais pas prévfete_musiqueu d'en profiter, ayant été échaudée par mon expérience de l'année dernière (écrabouillage de Cely en règle par une foule en délire...), mais voilà, Soeurette a débarqué et m'a convaincue de sortir ("C'est le jour le plus long de l'année, il faut féter ça !" Soit.)

 

Finalement j'ai passé une plutôt bonne soirée même si dans l'ensemble je regrette que cette fête de la musique se transforme petit à petit en une guerre du son à peine voilée, sans compter qu'il y a quasiment autant de stand de bouffe que de groupes de musique (l'an prochain le 21 juin : la fête de la saucisse !)...
Chaque bar, flairant la bonne occase de réaliser le chiffre de l'année en une seule soirée, organise son "podium", avec sono, amplis et tout le tralala. Sauf que chez moi des bars, yen a plein ! Du coup c'est à qui mettra le son le plus fort, pour couvrir le voisin, histoire d'ameuter le plus de chalands possible. La-men-table ! Du coup il n'y a plus vraiment de place pour les petits groupes qui posent leurs valises pour faire partager leur joie de la musique aux passants. Ceux-là sont d'ailleurs de plus en plus remplacés par les malotrus qui pensent que la fête de la musique est l'occasion de nous faire découvrir leur CD-thèque, en mettant leur poste sur le balcon, volume à fond (la grande claaasse !).

 

Résultat : la plupart du temps une cacophonie monumentale, une foule moutonnesque dans les rues et des canettes partout par terre... Rien de bien motivant pour sortir en somme !

 

Et pourtant, au détour d'un chemin, une perle, le moment qui rattrappe tous les autres, la p'tite note de poésie dans ce monde de brutes. Hier soir je suis ainsi tombée sur un p'ti groupe de rock maison (avec leurs propres compos) des plus réjouissants. Mélodies à faire danser un cul de jatte,  paroles guillerettes, et le public tout de bonne humeur auréolé. Le bonheur, quoi.
Mon 2e coup de coeur de la soirée, c'est un groupe qui revient tous les ans. Toujours au même endroit, une p'tite place au bord de l'eau et d'une fontaine, avec l'une des plus grandes terrasses du coin. Ils nous proposent le "Marathon de la chanson française". Je ne sais plus quel est le défi dans l'histoire (chanter sans les paroles/partoches ? Chanter le plus de morceaux possible ?) mais c'est pas l'essentiel. C'est un groupe de gars qui enchaînent les tubes de toutes époques et que tout le monde connaît. Résultat : pas de la grande musique, mais un public hétéroclite, réjoui, qui chante et danse (et met tes baskets, chouette... --oups, pardon...--) le tout dans une ambiance bon enfant des plus agréables. Ajoutez à ça une bonne coupe de glace à ladite terrasse, et vous aurez les ingrédients d'une excellente fête de la musique.
Et en plus il a fait beau !