pekin_expressDans la catégorie émissions toutes pourries que j'aime bien regarder, il y a... Pekin Express. L'année dernière je l'avais suivie pour les paysages et parce que j'avais envie de revoir un peu Moscou, que j'avais visitée peu de temps auparavant. Cette année je regarde pour les candidats. Parce que j'avais remarqué l'an passé que, un peu comme dans Koh-Lanta, la personnalité des gens se manifeste de façon spéciale dans des conditions de compétition. Et là je ne suis pas déçue, Pékin Express version 2007, c'est un festival !

J'ai été frappée de voir une jeune mamie littéralement péter les plombs parce qu'une autre candidate lui passait devant. En dehors des cris et hurlements hystériques, c'est surtout son regard plein de haine qui m'a frappée. Alors je comprends bien qu'on puisse se prendre au jeu de la compétition, je connais des mauvais perdants et j'en suis souvent une car je n'aime pas perdre. Mais là, j'ai trouvé ça démesuré. Les gens sont vraiment effrayants parfois !

Mais ce qui m'a le plus marquée dans l'émission d'hier, c'est l'attitude des gens face aux Chinois et à la barrière du langage. Cette barrière du langage est partie intégrante du défi de l'émission, et les candidats devraient y être préparés. Pourtant, devant cette impossibilité de communiquer, ils ont tous tendance à rejeter la faute sur l'autre, sur le Chinois. Qui pourtant est dans son pays et n'a rien demandé à personne. Si leurs gestes et les quelques mots de mauvais anglais baragouiné ne sont pas compris, c'est que les locaux y mettent de la mauvaise volonté, et ça les énerve.
Lâchés dans un pays étranger à la culture très différente de la nôtre, qui plus est pour un jeu, et dont le principe me parait particulièrement révoltant (il s'agit tout de même de se faire héberger, nourir et transporter gratuitement dans un pays où les gens n'ont rien, alors qu'eux ont des chaussures de marche à 12 milliards de dollars et qu'en France ils ne ferait même pas 5km pour dépanner leur voisin !), ils débarquent comme en territoire conquis et s'attendent à ce que le seul fait d'être Français leur déroule le tapis rouge...

Mais plus choquant encore, c'est la façon que la plupart a de s'adresser aux Chinois au bout de quelques jours. Ils sont extrèmement familiers, voire vulgaire avec eux. Ils les tutoient d'emblée, les injurient et se moquent ouvertement de leur langue, de leurs gestes, couverts par la barrière de la langue. Sauf que nous, devant notre télé, on comprend tout, et que quelque part, on est complice de ce dénigrement. Comme s'ils nous adressaient au travers de la télé un petit sourire en coin signifiant "vous avez vu comme ils sont cons !".

Du coup je vois un peu cette émission d'un autre oeil. Parce que finalement, se cachant derrière le prétexte de nous faire  découvrir une autre culture au travers du périple de compatriotes, c'est en quelque sorte à un dénigrement total de la culture en question auquel on assiste.
J'ai toujours envie de suivre l'émission, parce que j'ai envie de savoir jusqu'où certains candidats vont aller, mais je ne crois pas que je suivrai la prochaine édition si jamais il y en a une.
Et le pire dans tout ça, c'est que je suis certaine qu'il y en aura une, parce que cet aspect de l'émission doit être précisément ce qui attire une bonne partie du public...