Comment je suis trop fière de moi, j'vous raconte même pas !
Bon, allez OK, je vous raconte, en même temps je suis un peu là pour ça. (J'ai envie de me la péter grave -pendant qu'il en est encore temps...- vous voilà prévenus !)

Alors pas plus tard que tout à l'heure, j'avais un entretien pour un nouveau boulot de la mort qui tue. Enfin, sur l'annonce il avait l'air d'un boulot de la mort qui tue, en vrai je sais pas trop. Et là maintenant tout de suite j'en sais pas trop plus parce que j'ai eu un rendez-vous avec une consultante en coaching qui s'occupe du recrutement (vous trouvez ça bizarre aussi, ou c'est moi ?!).
Bref, après un court entretien de 35mn, j'ai appris que (et là commence le gonflage de cheville) j'étais une candidate très intéressante et qu'elle avait très envie de me conviquer au deuxième entretien, avec la directrice, donc. D'ailleurs, hop, prenons rendez-vous.

Et voilà comment je vais devoir poser une autre demie-journée de congé la semaine prochaine...
Par contre, déception, l'annonce parlait d'un CDI et il s'agit en fait d'un CDD renouvelable à l'infini... hum... Je suis un peu sceptique, d'où la volonté de me la péter grave tant que j'en ai encore l'occasion...
C'est chose faite, et je m'en retourne profiter du soleil et des rafales de vent...